RETOUR MENU

LE VIGNOBLE

PAGE SUIVANTE

Cette photo du vignoble serait à ce jour la plus ancienne connue.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Les 140 hectares de vignes du Domaine Schlumberger en font un des plus grands d'Alsace. Situé à une altitude variant entre 250 et 480 mètres d'altitude, il profite pleinement d'un climat exceptionnel et privilégié. Le sol est sablonneux et perméable, résultat de l'érosion du massif de grès rose que l'on retrouve dans son sous-sol. Il bénéficie d'un ensoleillement maximum, orienté sud-est, sud et sud-ouest

850 kilomètres de rangs de vigne plantés sur 5 terrases soutenues par 50 kilomètres de murs en pierres sèches !

Ces murs font l'objet d'un entretien constant et occupent toute l'année une équipe de maçons spécialisés dans ce délicat travail.

De la taille et de l'ajustement de chaque pierre dépend la longévité et la solidité de l'ouvrage.

(cliquez pour agrandir)

ANCIENNES CARTES POSTABLES

(extrait de l'ouvrage "Mémoire en images Guebwiller - Françoise et Robert Heim - pages 88 à 90)

Pour voir les images dans leur taille normale, cliquez sur l'image)

En 1936, le Domaine Schlumberger comprenait la culture et les soins d'un vignoble de plus de 100 hectares, des céréales sur 6 hectares, des arbres fruitiers sur 30 hectares, sans compter les prés et les champs de luzerne. Le cheptel de la ferme était composé de 15 chevaux, 4 poulains, 3 taureaux et torillons, 23 génisses et veaux et 30 vaches laitières.

Avant 1870, les vins de Guebwiller étaient déjà célèbres; on connaissait les côteaux appelés "kitterlé", "searing", "olber" et "wanne". Ces vins sont à boire avec modération, notamment le "kitterlé", surnommé par les consommateurs "brise-jarret". Le riesling du "searing" était réputé pour lutter contre la gravelle(les calculs rénaux).

Plus de 70 personnes étaient nécessaires en permanence pour la bonne marche de l'entreprise, au niveau de la culture, et une trentaine de personnes de passage renforçait les équipe en place lors des récoltes.

Ci-dessous, une carte publicitaire au dos de laquelle on vantait la qualité des riesling, kitterlé et mousse d'Alsace qui, par leur bouquet, plaçait les vins de la vallée du Rhin au premier rang des vins français.